Tarsis

Ce que l’on remarque surtout dans cette forêt de Tarsis, ce sont ses statues au regard féroce d’une bête inconnue, réminiscences du « molosse » de la Vallée de l’honneur, qui avait pour mission d’effrayer la faune pour la maintenir à bonne distance de la ville. Installées le long de toutes les routes d’arpenteurs principales dans la zone de Fort Tarsis, ces statues sont surnommées les « anzu souriants ». Cette bête a-t-elle réellement existé ? C’est en tout cas ce que pensent certains arcanistes spécialisés dans les anzu antiques.

Extrait de l’émission radiophonique Anzu antiques